Geysir

Geysir en IslandeGeysir est très certainement le site naturel le plus connu d’Islande. Son nom provient du Grand Geysir, l’un des geysers les plus puissants au monde, celui dont découle d’ailleurs le mot « geyser » et qui ne jaillit plus aujourd’hui que deux à trois fois par jour. Rassurez-vous, le site n’en reste pas moins très intéressant ! Étant l’une des trois attractions principales du Cercle d’Or, il est de plus facilement et rapidement accessible depuis Reykjavik.

Faits marquants

En se rendant à Geysir, la plupart des visiteurs pensent observer le Grand Geysir, le geyser le plus célèbre au monde. C’est en fait légèrement faux car, à Geysir, le geyser qui jaillit actuellement le plus régulièrement – toutes les 5 à 8 minutes – à plus de 20 mètres de haut est Strokkur. Geysir ne jaillit actuellement plus que deux ou trois fois par jour – vous ne pourrez donc l’observer que si vous avez la chance de vous trouver sur le site au bon moment !

Les geysers sont des phénomènes naturels extrêmement fragiles et sensibles aux tremblements de terre, et leur activité varie en fonction de l’impact de ceux-ci sur leur structure souterraine. Cela explique en grande partie les différentes périodes d’activité des geysers du site Geysir :

  • Selon les estimations scientifiques, les premières activités géothermales ont commencé il y a environ 10 000 ans sur le site de Haukadalur, avec de nombreuses sources chaudes et, sans doute, la formation temporaire de geysers ;
  • Les premières activités géothermales observées par les colons islandais dans la région datent de 1294, date à laquelle plusieurs tremblements de terre ont causé la formation de nombreuses sources chaudes ;
  • En 1630, d’autres tremblements de terre ont créé de nouveaux geysers qui auraient jailli tellement haut et avec une telle puissance que la terre en aurait tremblé ;
  • Le geyser Geysir prend son nom et se fait largement connaître au cours du XIXème siècle, lorsque des recherches scientifiques étudient son mécanisme. Jusqu’en 1896, il ne jaillit quasiment plus puis est réveillé cette année-là par un tremblement de terre. Les périodes d’activité moindre et d’activité intense s’enchainent, suivant les mouvements de terre qui le réveillent ou l’inhibent de manière alternative ;
  • Au cours du XXème siècle, plusieurs interventions humaines ont pour but de stimuler les jaillissements des geysers du site de Geysir, certaines utilisant même du savon pour induire des éruptions – pratiques dorénavant interdites ;
  • En 1963, les locaux entreprennent de dégager les conduits de Strokkur, qui à cette époque était dormant, ce qui lui a permis de rejaillir avec la régularité que l’on lui connait jusqu’à aujourd’hui ;
  • En 2000, un tremblement de terre a pour effet de faire jaillir Geysir à plus de 120 mètres de hauteur pendant deux jours, ce qui en fait l’une des geysers les plus hauts du monde.

Geysir en IslandeSi le site de Geysir, avec sa trentaine de sources chaudes et de geysers, a fait partie, jusqu’à la fin du XIXème siècle, de la propriété de la ferme voisine, il a été légué en 1935 au peuple islandais, et c’est maintenant le gouvernement qui en assure la protection et l’exploitation.

Informations pratiques

Geysir est située à 105 kilomètres de Reykjavik, sur la route n°35 qui mène à Gullfoss. Le site est d’accès gratuit et est entièrement aménagé avec un grand parking, un centre d’information et une cafeteria. Inutile de prendre de k-way ou de parapluie : des périmètres de sécurité entourent les principaux phénomènes géothermiques, et en les respectant, on ne risque rien !

Plusieurs compagnies touristiques proposent des tours organisés en bus toute l’année depuis Reykjavik et permettent de voir en une journée Geysir et les deux autres principales attractions du Cercle d’Or, Gullfoss et Thingvellir, pour environ 60€ par personne.