Landmannalaugar

LandmannalaugarOn dit de Landmannalaugar que les roches s’y parent de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, et c’est bien peu dire ! Dans ce site naturel protégé, une succession d’éruptions volcaniques ont façonné un paysage féérique mis en couleur par différents phénomènes géothermiques, dont certains sont encore observables aujourd’hui. Un site à ne pas manquer si vous voulez en voir de toutes les couleurs !

Intérêt géologique

Le nom « Landmannalaugar » signifie « sources chaudes des gens du pays » et doit son nom aux nombreux phénomènes géothermiques qui ont coloré ses roches de teintes étonnantes. Le site se trouve au sud-est du volcan Hekla et a été créé en grande partie par l’activité du volcan sous-glaciaire Torfajökull. Le Laugahraun, champ de lave recouvrant une bonne partie du site, est issu d’une éruption volcanique du Brennisteinsalda en 1477. Tout autour se sont formées des roches rhyolitiques, plus ou moins chargées en fer (roches rouges), en sulfure (roches jaunes) ou en silicates (roches turquoise).

Plusieurs sources chaudes jalonnent le site, dont une aménagée à proximité immédiate du camping. Le site est également traversé par d’importantes rivières glaciaires.

Landmannalaugar fait partie de la réserve naturelle de Fjallabak, créée en 1979 pour protéger ses phénomènes géologiques exceptionnels.
Landmannalaugar

Randonnées à la journée à Landmannalaugar

La meilleure façon de découvrir Landmannalaugar est sans aucun doute à pied ! Muni de bonnes chaussures (et un bon manteau de pluie, on ne sait jamais !), vous pourrez observer de près les coins les plus intéressants du site. Des cartes et informations sont disponibles à l’accueil du refuge/camping du site, et suggèrent plusieurs boucles balisées allant de 30 minutes à 3-4h, selon les niveaux :

  • De 30 minutes à 3h à travers l’impressionnant labyrinthe de lave du Laugahraun ;
  • 1h de montée raide jusqu’au sommet du Blahnjukur, le « pic bleu » qui domine la vallée à l’est ;
  • 2h à travers le Laugahraun et jusqu’au mont Brennisteinsalda qui surplombe le site au sud (et par où vous verrez partir les marcheurs du Laugavegur) ;
  • 4h de boucle jusqu’au lac volcanique de Ljotipollur.

Laugavegur : le trek Landmannalaugar – Thorsmork

Le Laugavegur est le trek le plus connu d’Islande. Il commence traditionnellement de Landmannalaugar et amène pendant 4 jours les marcheurs à travers certains des sites naturels les plus impressionnants et désertiques d’Islande, avant de les faire rejoindre le havre de paix arboré que constitue la réserve naturelle de Thorsmork. Il est possible de continuer avec un cinquième jour de marche pour rejoindre Skogar, situé quasiment sur la côte sud du pays.

D’autres treks partent de Landmannalaugar, tels que le Hellismannaleid – 3 à 4 jours et 55 kilomètres autour du volcan Hekla jusqu’à Rjupnavellir – et le Sprengisandur – plusieurs jours en autonomie complète dans les hauts plateaux du centre de l’Islande.

Informations pratiques

L’accès au site de Landmannalaugar ne peut se faire qu’en voiture spéciale car seules des routes F comportant plusieurs passages à gué y conduisent. S’il y a moins de 200 kilomètres depuis Reykjavik, il faut compter plusieurs heures de route pour s’y rendre et parcourir les plusieurs kilomètres de pistes en plus ou moins bon état.

En voiture depuis Reykjavik, prendre la route n°1 vers le sud jusqu’à une dizaines de kilomètres après Selfoss puis bifurquer sur la route n°30, puis 32. Peu après l’intersection avec la route n°26 commence la piste (F26 puis F208 et F224). Il est également possible d’arriver depuis Eldgja à l’est par la route F208, ou par les hautes plateaux du nord par la route F26. Attention : la station essence la plus proche se situe à plus de 40 kilomètres du site !

Plusieurs compagnies de bus proposent des packages avec aller-retour à la journée depuis Reykjavik ainsi que des liaisons depuis Hella, Thorsmork ou encore Skaftafell.

Sur place, il est possible de se loger en refuge, à condition d’avoir réservé bien à l’avance car les 75 places partent très vite en été ! Un site de camping est également accessible, ainsi qu’un parking. Un bus transformé en petit magasin permet de se dépanner pour des produits de base, et propose des pâtisseries et boissons chaudes ou froides.

Il est finalement possible de faire des ballades à cheval ou des sorties pêche directement sur le site.