Météo

La météo en Islande est extrêmement changeante. Les Islandais disent d’ailleurs que si vous n’aimez pas le temps qu’il fait actuellement, il suffit d’attendre 5 minutes pour qu’il ait déjà changé. En été comme en hiver, il est en effet possible de voir s’enchaîner en une journée un ciel parfaitement bleu, un ciel très gris et bas, de la pluie voire de la neige accompagnée de fortes rafales de vent, puis à nouveau un ciel parfaitement bleu. Ainsi, même si les tempêtes sont rares, il est indispensable de bien s’informer de la météo pour partir en excursion en toute sécurité.

Météo actuelle à Reykjavik
Température :
10°
Lever du soleil :
05h26
Coucher du soleil :
21h34
Humidité :
81%
Vent :
1.8 km/h
Météo les 6 prochains jours

ven

sam

dim
11°
lun
10°
mar
10°
mer

Malgré sa situation juste au sud du cercle polaire, à une latitude équivalente à celle du sud du Groenland, l’Islande bénéficie d’un climat relativement tempéré. Cela provient des courants océaniques chauds qui la bercent, mais surtout de sa position le long du Gulf Stream qui lui amène constamment un air chaud en provenance du sud-ouest de l’Atlantique.

La météo est très changeante en fonction des régions et des reliefs. Il pleut en moyenne plus à l’est et au sud-est, régions que vous trouverez beaucoup plus régulièrement sous les nuages que le nord du pays. Renseignez-vous donc sur la météo prévue pour les jours qui viennent pour partir vers la région la plus ensoleillée !

Les saisons sont marquées par leurs écarts de température, mais aussi par leurs différences d’ensoleillement :

  • Été

Entre la fin juin et la mi-août, les températures moyennes sur les régions côtières sont de l’ordre de 10°C à 15°C en journée, et sont en général inférieures à 10°C sur les plateaux de l’intérieur. Dans la nuit elles peuvent descendre aux alentours de 0°C-5°C. Les journées où les températures excèdent les 20-25°C sont les rares occasions où vous croiserez des Islandais en shorts et débardeurs.

Le vent est quasiment constant, surtout au plus près des côtes, et peut être très fort sur les hauts plateaux. Le ciel est souvent couvert, avec un air humide et des pluies fréquentes – tous les 2 jours en moyenne.

En été, le jour est perpétuel : si le soleil se couche bel et bien vers 23h pour se lever deux ou trois heures plus tard (horaires variant en fonction de la date et de votre position dans le pays), la luminosité reste importante tout au long de la nuit, et vous pourrez expérimenter le fameux soleil de minuit.

Finalement, même si l’Islande est une île, les températures océaniques donnent peu envie de faire trempette puisqu’elles n’excèdent guère les 10°C sur les côtes sud et ouest, et sont inférieures à 8°C au nord et à l’est.

  • Automne

Entre septembre et novembre, les températures moyennes sont agréables en journée (3-8°C) mais descendent régulièrement en-dessous de 0°C la nuit. Les précipitations sont légèrement moins abondantes alors que l’ensoleillement diminue pour laisser voir les premières aurores boréales.

  • Hiver 

Entre décembre et mars, les températures moyennes avoisinent les 0°C sur les régions côtières, mais peuvent exceptionnellement descendre sous les -25°C à -30°C sur les hauts plateaux du centre et dans le nord. Les précipitations sont importantes, d’où de fortes accumulations de neige et la fermeture de nombreuses routes vers l’intérieur du pays.

L’ensoleillement est minimal, le soleil se levant aux alentours de 10-11h pour se coucher vers les 14-15h, et permettent d’observer, par ciel dégagé, les aurores boréales les plus fortes.

  • Printemps

Entre avril et la mi-juin, les températures moyennes remontent peu à peu pour atteindre entre 1°C et 6°C, mais elles restent largement négatives la nuit. La neige est encore fortement présente mais fond peu à peu pour libérer les routes de l’intérieur.

Les journées rallongent et l’ensoleillement est à son maximum au solstice d’été, le 21 juin.

Même si le climat islandais reste relativement stable, on observe depuis plusieurs dizaines d’années un réchauffement global des températures et une hausse des volumes de précipitations du fait du changement climatique. Cela a des conséquences diverses sur l’île, entraînant à la fois une fonte accrue des glaciers et une augmentation de la surface de terres cultivables.