Thingvellir

riviere-thingvellirThingvellir (ou Þingvellir) est un lieu incontournable lors de toute visite en Islande : c’est non seulement un lieu doté d’une importance historique et culturelle prépondérante, mais également un site très intéressant d’un point de vue géologique. Étant l’une des trois principales attractions du Cercle d’Or, elle est en plus facilement accessible depuis Reykjavik.

Intérêt géologique

Thingvellir est une plaine volcanique localisée à environ 50 kilomètres au nord-est de la capitale, Reykjavik. Elle est située à cheval sur la dorsale atlantique, sur la zone de séparation entre les deux plaques tectoniques, eurasienne à l’est et nord-américaine à l’ouest. C’est donc une zone de rift, rendue visible par plusieurs failles dont la plus grande, Almannagjá, traverse toute la plaine du nord-est au sud-ouest et forme un véritable canyon.

Certaines fissures sont traversées par des cours d’eau et la rivière Öxara traverse toute la plaine, formant une très belle chute d’eau, l’Öxararfoss, lorsqu’elle croise l’Almannagjá. La plaine est également située juste au nord-est du plus grand lac naturel du pays, Thingvallavatn, dans lequel la fissure Silfra est célèbre chez les plongeurs pour la biodiversité sous-marine dont elle recèle.

Dans les zones plus éloignées de la dorsale médio-atlantique, les deux plaques s’écartent de manière relativement régulière, à raison de 2 centimètres par an en moyenne. À Thingvellir, les roches accumulent les tensions pendant plusieurs années avant de tout relâcher d’un coup, occasionnant d’importants tremblements de terre – le dernier majeur s’étant produit en 1789.

La plaine est recouverte d’un important champ de lave s’étant répandu il y a plus de 10 000 ans lors d’une éruption volcanique au sud du mont Hrafnabjörg.

Importance historique

Parc national de Thingvellir en IslandeThingvellir est très certainement le site le plus important pour toute l’histoire de la Nation islandaise. Son nom signifie littéralement « Plaine du Parlement » car c’est là que ce sont tenues toutes les sessions de l’Althing, le Parlement Islandais, entre sa création en 930 (environ une soixantaine d’années après le début de la colonisation de l’île) et 1798. Plusieurs événements historiques importants s’y sont également déroulés.

Aux alentours de l’an 900, la société islandaise est organisée autour de clans, chaque fermier prêtant allégeance à un chef de clan plus ou moins important dans sa région. La nécessité de s’accorder entre clans et de créer des règles, ou lois, se fait sentir, et un homme nommé Úlfljótur est envoyé en Norvège pour étudier un système de gouvernement qui pourrait s’appliquer à l’Islande. À son retour sur l’île, lui et son frère militent auprès des chefs de clans pour établir un parlement national qui serait convoqué chaque été à partir de 930 sur le site de Thingvellir. Celui-ci paraissait en effet idéal : plaine relativement plate, située dans un endroit central par rapport aux colonies établies de l’époque et dotée de bonnes pâtures, de bois et d’eau en abondance.

C’est de cette démarche que découlent la plupart des lois islandaises actuelles. L’assemblée législative d’Islande, la Lögretta, s’y est en effet réunie sans interruption jusqu’en 1798, même après la soumission de la Nation à la Couronne Norvégienne en 1262, puis Danoise en 1662. Des cours de justice y sont également établies à partir de 960 pour régler les différends qui ne trouvent pas justice auprès des cours locales. C’est également à Thingvellir que le Parlement islandais décide, en l’an 1000, d’adopter la christianité comme religion nationale.

Même si Thingvellir perd peu à peu de son importance fonctionnelle dans la politique du pays, le site n’en reste pas moins un symbole politique fort, régulièrement repris dans la lutte pour l’indépendance du pays aux XIXème et XXème siècle. C’est finalement là que la République indépendante d’Islande est proclamée le 17 juin 1944. Depuis, plusieurs festivals et événements d’ampleur nationale et internationale y sont régulièrement organisés. De manière plus anecdotique, c’est également l’un des sites de tournage les plus emblématiques de la série du Trône de Fer !

Le Parc National de Thingvellir

Le Parc National de Thingvellir a été créé en 1930, pour le 1000ème anniversaire de la création de l’Althing, et permet de protéger complètement le site de toute destruction humaine. Le site est également inscrit, depuis 2004, sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO pour son importance culturelle – des discussions sont en cours pour le faire également classer au titre de ses spécificités géologiques et biologiques.

Informations pratiques

L’entrée dans le Parc National de Thingvellir est entièrement gratuite. Néanmoins, des règles d’usage strictes sont à respecter : vitesse limitée à 30 km/h, camping sauvage interdit, et interdiction totale d’y laisser des déchets.

L’on peut s’y rendre en environ 50 minutes de voiture depuis Reykjavik, par la route n°36, ou bien venir de Gullfoss ou Geysir par la route n°37.

Plusieurs parkings sont organisés à différents endroits du parc, ainsi que plusieurs campings et centres d’information qui indiquent des itinéraires de randonnée permettant de visiter le site à pied en suivant des panneaux informatifs – les voitures étant interdites au cœur du site. Ils pourront également vous aiguiller vers des professionnels de la plongée si vous souhaitez découvrir la faune aquatique du lac.